Aksa arrive chez les MDT

Un miqo’te de la lune esseulé contemplait la foule des aventuriers qui se pressaient devant l’échoppe des assistants de Rowena. Du haut de son perchoir, sur un des bâtiments qui avaient poussés après l’arrivée des réfugiés, il s’amusait à imaginer ce qu’ils pouvaient se dire.

Une main se posa sur son épaule. Il se retourna et vit une miqo’te de la lune. Perdu dans ses pensées comme il l’était il ne l’avait pas entendu venir.
- Salut Aksa! Qu’est-ce que tu fais là tout seul ? Je t’imagines plus volontiers en trrrain de tuer quelques monstrres.
- Oh tu sais, répondit le miqo’te en baissant les oreilles, une pause fais aussi du bien de temps en temps.
- Tu en fais une de ces têtes ! Je vois bien qu’il s’est passé quelque chose, rraconte tout à tata Saeko.
- Ah ah c’est un peu embarrrassant mais ma compagnie a ferrmée ses portes.
- Mince c’est moche. J’ai vu trrrop de compagnies arrrêter leurs activités.
Aksa haussa les épaules.
- Ainsi va la vie.
Saeko attrapa le miqo’te par le bras.
- Bon allez arrêtes de te morrfondre ici tu commences à avoir la fourrure terne. Viens avec moi j’ai des gens à te prrésenter.
- Mais où est-ce que tu m’emmènes ?!
- A Limsa Lominsa dans ma compagnie. Je suis certaine que tu t’y plairas.



                                                                                             ↻    ↺


Les deux miqo’tes se retrouvèrent bientôt à Brumée.
-Regarde Aksa, en haut de cet escalier se trrrouve le quarrtier général des Maîtrres du Temps. Viens !
Elle tira Aksa jusqu’en haut des marches.
- Voici la maison de ma compagnie.
Un jardin couvrait tout le devant de la maison. Un gazouillis d’eau attira l’attention d’Aksa qui aperçut une impressionnante fontaine dans le coin gauche du terrain.
- Entrons ! Tout le monde doit déjà êtrrre à l’intérieur.
A peine avaient-ils refermés la porte derrière eux qu’une nouvelle miqo’te au pelage mauve sautait sur Saeko.
- Saeko tu es enfin rrevenu ! On attendait plus que toi !
- Tu me connais Arclune, répondit-elle en souriant, j’ai toujourrs un tas de choses à fairre.
- Oh mais je vois que tu nous as ramené une nouvelle tête.
Arclune se tourna vers Aksa avec un grand sourire.
- Bonjourr, je m’appelle Arclune Vanh et je suis le maître de cette guilde. Bienvenue dans notre humble demeurre.
Aksa mit un genou à terre et baisa la main de la miqo’te.
- Ma dame, c’est un honneurr pour moi de faire votrre connaissance. Votre beauté illumine cette jourrnée qui était bien morrose.
Arclune, tout d’abord surprise, le regarda avec de grands yeux puis se tourna vers Saeko.
- Je l’aime bien celui-là, on le garde.
Saeko s’esclaffa.
- J’en étais sûrre.
Arclune Jeta un coup d’oeil rapide à la salle derrière elle.
- Passons dans mon bureau avant que les autres ne remarrquent que nous avons un invité. De plus, se serra plus calme. Saeko tu viens aussi.
Le trio entrait dans le bureau du maître de guilde lorsqu’une voix les interpella.
- Chérie, cela fait une heure que je t’attends et voilà que tu te ramènes avec des gens.
Une hyure aux cheveux longs les regardait l’air passablement irrité. Arclune, paniquée, fit un geste vers Aksa.
- Mais regarde Alfrrida, ma choupinette, nous avons un nouveau venu. C’est mon trravail en tant que maître de guilde de m’occuper de ces choses là.
- Vraiment ? Un nouveau ?
La hyure se leva et s’approcha des trois miqo’tes qu’elle dépassait d’une bonne tête. Elle scruta Aksa.
- Hmm pas mal. Tu devrais en trouver plus comme celui-là.
Aksa fit une révérence.
- J’ignorrais qu’une aussi jolie fleur se cachait dans les environs. Votrre compliment me va drroit au coeur ma dame.
Arclune agrippa l’épaule du miqo’te.
- Hé oh c’est ma femme que tu es en trrain de drraguer là !
Aksa se retourna vers elle et lui effleura la joue.
- Ne t’en fais pas ma douce je ne t’oublie pas.
Alfrida lança un regard interrogateur à Saeko qui laissa échapper un soupir.
- Bon vous avez fini ?, dit-elle en séparant les deux miqo’tes. Je crois qu’il est temps de revenir à un sujet un peu plus sérieux.
Elle se tourna vers Arclune.
- Je t’attends dehors, ne soit pas trop longue.
- Oui chérie.
La miqo’te réfléchit un moment.
- Peux-tu demander à Azrou de venirr s’il-te-plaît ? Tu seras un amourrr.
La hyure fit un geste évasif en sortant du bureau.
- Bien, continuons.
Arclune posa les fesses sur son bureau, sa queue enroulée autour d’elle.
- Alorrs, ça fait longtemps que vous vous connaissez Saeko et toi ? Vous êtes ensemble ? Raconte-moi tout, elle ne me dit jamais rien.
- Arc !!, s’écria Saeko indignée.
Aksa laissa échapper un rire.
- Saeko et moi nous connaissons depuis longtemps, un peu comme des amis d’enfance. Il n’y a rrien entre nous.
- Tch ! Donc aucune histoire crrousitllante, fit Arclune l’air renfrogné.
- Si vous voulez une histoirre nous pouvons en écrirre une tous les deux.
A peine avait-il fini sa phrase que le miqo’te se reçut un coup sur la tête.
- Aksa arrête de drraguer le maître de guilde, n’as-tu aucun retenue ?
- C’est plus forrt que moi lorsque je croise une perrsonne aussi angélique.
- Allons Saeko ne t’énerves pas. Mais passons. Tu t’appelles Aksa c’est ça? Saeko m’a dit que tu étais un chevalier dragon capable.
Arclune s’arrêta un instant pour examiner Aksa.
- Dis-moi comment se fait-il qu’une perrsonne comme toi se retrouve sans guilde ? Y a-t-il quelque chose que je devrais savoirr ?
- Du tout, répondit l’interpellé. Ma guilde a juste fermée à cause de prroblèmes interrnes.
Aksa baissa les yeux l’air triste.
- Je suppose que j’ai failli en tant qu’officier.
Arclune se leva et tapota son épaule.
- Allons c’est la vie, beaucoup de guildes ne tiennent pas la rroute dans les premiers stades de leur développement.
Les trois miqo’tes discutaient de l’organisation de la guilde lorsqu’on frappa à la porte. Un nouveau miqo’te entra.
- J’ai raté quelque chose ? On m’a dit que tu rrecevais quelqu’un.
- Azrou tu tombes bien, apprroches donc.
Arclune posa une main sur l’épaule du nouveau venu.
- Azrou, je te prrésente Aksa Dia. sa guilde a fermée récemment et il se retrrouve sans nulle part où aller. Aksa, voici Azrou Tina, officier rresponsable des raids.
Les deux mâles se serrèrent cordialement la main.
- Azrou, il te manque quelqu’un pour compléter ton raid, non ? Il sera parrfait.
Ce dernier inspecta Aksa.
- Faut voir comment il se débrrouille. Si il tient le coup face aux monstrres et qu’il s’entend avec le rreste de l’équipe je l’accepterai volontiers.
- Super c’est décidé! Aksa je te confie à Azrou, si tu as d’autrres questions à propos de notre fonctionnement n’hésites pas à les lui poser. Dans deux semaines on ferra un point pour voir si tu restes parmi nous.
- Ça marche.
- Maintenant allons te prrésenter au reste de la guilde.
Ils sortirent du bureau du maître de guilde et le brouhaha des voix les assaillit aussitôt. Essayant de couvrir le bruit ambiant, Arclune cria à la cantonnade.
- Venez voir tout le monde , on a un nouveau !
- Toutes les têtes se tournèrent vers le petit groupe et les membres présents vinrent se presser autour d’eux.
- Wahou un nouveau !
- C‘est un miqo’te !
- Encore un miqo’te ? Cette guilde est remplie de chats qui laissent traîner leurs poils partout !
- Arrêtes c’est génial d’avoir un nouveau camarade !
- D’où est-ce que tu viens ?
- C’est quoi ton nom ?
- Kyaah il est sexy !
Tout le monde parlait en même temps et Aksa se retrouva assailli de questions auxquelles il n’avait pas le temps de répondre. Arclune éleva la voix.
- Du calme… DU CALME ! Vous croyez qu’il peut parler si vous l‘agrressez tous en même temps ? A partir de maintenant Aksa Dia ici prrésent est un maître du temps, vous pourrez fairre plus ample connaissance lorsque bon vous semblera.
- Aksa Dia?
Une élézenne s’approcha.Ellel surplombait d’une tête la plupart des personnes présentes. Elle ouvrit les bras avec un grand sourire.
- Aksa, comme cela me fait plaisir de te voir ici.
- Dark Max? Mais qu’est-ce que tu fais là ?
- J’ai rejoins la guilde il y a quelques jours. C’est une sacré coïncidence.
- Ça tu peux le dire. Ça fait du bien de voir plusieurrs têtes connues.
Arclune les observa tous les deux.
- Oh mais vous vous connaissez déjà tous les deux.
- Effectivement, répondit Aksa en souriant. On s’était perrdu de vue depuis quelques temps.
- Ça tombe bien alorrs, Dark fait faire le tour du propriétairre à Aksa.
Puis elle se tourna vers l’attroupement en agitant les bras.
- Quand à vous, oust ! Disperrsez-vous !
Les rires fusèrent.
- Regardez comme elle est mignonne quand elle essaye d’utiliser son autorité.
- Mais c’est qu’il va griffer le chaton.
- Si je la gratte sous le menton il se passe quoi ?
Le visage d’Arclune devint rouge.
- Sortez d’ici tout de suite !
Le groupe déguerpit sans demander son reste en poussant des cris terrifiés. Ils les entendirent rire dans le jardin pendant un moment.
- Ils sont toujourrs comme ça ?
- Non quand même pas. Ils étaient en petite forme là.
- Je vois.
- Allez suis-moi, l’invita l’élézenne, je vais te montrer tous les recoins de la guilde.


Les deux compères devisèrent alors joyeusement jusqu’à la fin de la journée.

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.