Retour à Ishgard (side épopée 3.0)

Durant le trajet de retour, une myriade de choses tournait dans ma tête. Les dravaniens, les Héritiers, la situation à Ul’dah, des considérations personnelles... Mais la préoccupation qui m’occupait le plus l’esprit concernait la sultane.

Par les Douze, quel soulagement cela avait été lorsque Dulala avait confirmé nos soupçons. J’avais senti un poids s’enlever de mes épaules, une forte culpabilité que j’avais gardée au fond de mon cœur depuis ce jour funeste.

Elle se tenait là, devant moi, lorsque je l’avais vu boire ce vin qui l’avait fait s’effondrer. Dans la confusion des événements je n’avais pas eu le temps de confirmer son état et je l’avais cru morte. Par « bonheur », le seigneur Lolorito nous avait tous manipulés et Nanamo était en vie. Mais où la cachait-il et pourquoi la maintenait-il prisonnière ?

Je n’oubliais pas non plus que le général Raubahn avait perdu l’un de ses bras à cause de ses machinations. Un mâle aussi franc et droit que lui ne méritait pas un tel traitement. Même si Lolorito a sauvé la vie de la sultane, je ne lui pardonnerai pas sa fourberie.

Mais nous arrivions bientôt à la Sainte cité. Lolorito devrait attendre, des affaires plus pressantes nous attendaient.


Aksa

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.