Le dîner

Un couple insolite sortit de l’ascenseur qui menait à l’aérodrome de Limsa Lominsa.

- Allez Kest, dépêches-toi ! On va êtrre en retard.

- Tu n’avais pas réservé pour 19h ? On a bien 10 minutes d’avance.

- Mais j’ai une surprrise pour toi d’abord.

Les yeux de l’ao ra s’éclairèrent en voyant Aksa si joyeux. Le miqo’te avait décidé de réserver une table au Bismarck, le très fameux restaurant de Limsa, pour fêter leur mariage qui approchait à grands pas. Quelle surprise avait-il donc prévu ?

Arrivés à l’entrée du restaurant, le maître d’hôtel les accueillit.

- Bonsoir, bienvenue au Bismarck. En quoi puis-je vous aider ?

- Nous avons rréservé une table au nom de Aksa Dia.

- En effet. L’un de vos invités est déjà arrivé. C’est la table à gauche là-bas.

- Merrci beaucoup.

- Passez une agréable soirée, leur fit le maître d’hôtel alors qu’Aksa s’éloignait en tirant Kest à sa suite.

Ils arrivèrent près de la table qui leur avait été indiquée et Kest vit qu’une miqo’te aux longs cheveux noirs y était déjà assise. La robe à la mode limséenne qu’elle portait laissait voir ses épaules, dont la peau était aussi grise que celle d’Aksa.

Elle tourna la tête vers eux et ses yeux argentés brillèrent sous le masque qui lui recouvrait entièrement le visage. Sa main délicate ôta le masque qui révéla des traits fins que venait embellir un sourire lumineux.

- Grand-frèrrre !

La miqo’te se leva et se jeta au cou d’Aksa en l’embrassant sur la joue. Aksa, quant à lui, enlaça sa taille fine et la serra contre lui.

- Tu n’as pas trrop attendu j’espère ?

- Je viens juste d’arrriver.

Aksa la relacha et se tourna vers Kest.

- Menphi, je voudrrais te présenter Kest. Je tenais vrraiment à ce que vous vous rencontrriez avant notre mariage.

Menphi tourna la tête vers l’ao ra qui crut voir une ombre y passer. Son imagination sans doute. Il s’inclina pour la saluer et la miqo’te lui répondit avec un grand sourire.

- Kest, continua son compagnon, voici Menphi, ma petite sœurr. Je t’ai déjà dit que je voulais que nous habitions tous ensemble.

- Je m’en rappelle bien sûr. Ta famille est ma famille mon cœur.

- Asseyons-nous maintenant.

Aksa reçu un appel par linkperle juste à ce moment là.

- Vous deux, faites connaissances pendant que je rrègle ça, dit-il en s’éloignant.

En bon gentleman, Kest voulu tenir la chaise de Menphi mais celle-ci s’était déjà installée avant qu’il puisse réagir. Il s’assit à son tour et chercha un sujet pour commencer la conversation.

- Alorrrs tu es ce fameux Kest. Mon grand-frère m’a beaucoup parrrlé de toi.

L’ao ra, surpris, regarda la miqo’te. Le sourire qui avait illuminé son visage s’était évanoui, remplacé par un regard glacial.

- Euh… oui, fit-il en rougissant.

- Je peux voirrr au premier coup d’œil ce qui l’attire chez toi. Mais…

Elle le toisa du regard.

- …. tu n’as vraiment rien en commun avec Lui.

Kest ouvrit la bouche pour parler mais il l’a referma, à court de mots pour exprimer le choc dans lequel il était. Menphi agita une main devant elle comme pour rejeter les objections qu’il n’avait pas formulées.

- Je te rassurrre tout de suite, je n’ai aucunement l’intention de perrrturber votre mariage. Mon souhait le plus cherrr est que mon frère soit heureux. Il n’a aucun secrrret pour moi et il m’a tout raconté sur toi.

Elle posa la tête sur ses mains et le fixa. Cela faisait ressortir la marque qu’elle avait sur le front, la même qui, chez Aksa, était d’habitude cachée par ses cheveux. Kest rougit de plus belle.

- Vous allez vous marrrier… mais n’espère pas une seule seconde que nous formerrrons une famille toi et moi.

Elle jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule de l'ao ra, se redressa et afficha de nouveau le sourire qu’elle avait quelques minutes plus tôt.

- Nous n’avons jamais eu cette converrrsation.

Kest sentit un frisson lui parcourir l’échine. Malgré le sourire de la miqo’te, il pouvait sentir dans ses os la menace qui planait sur ces paroles.

Aksa vint s’asseoir avec eux en s’excusant. Le reste de la soirée se déroula sans incident. Aksa et Menphi devisèrent joyeusement mais Kest n’entendit rien.


Menphi

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.