Considérations sur la mort

En ce moment je fais toutes les nuits le même rêve. Je rêve d'une grande bataille et que de nombreuses âmes rejoignaient le flux d'éther. Ce rêve serait-il en rapport avec l'attaque des dragons imminente sur Ishgard? Midgardsormr, non content de me suivre partout avec son mini avatar, essairait-il de me faire peur? Il a scellé la bénédiction d'Hydaelin mais cela ne m'empêchera de me battre aux côtés de mes camarades.

Du coup je me pose toutes sortes de questions. Les recherches ont montrées que lorsqu'une personne meurt son âme rejoint le fleuve d'éther où se trouve toutes les autres âmes. Lorsqu'une nouvelle personne naît son âme vient du fleuve d'éther.

Mais lorsqu'une âme rejoint l'éther, se dissolve-t-elle pour se mêler aux autres ou reste-t-elle entière? Et de la même façon, lorsqu'une personne naît, hérite-t-elle d'une âme qui a déjà vécue ou d'une toute nouvelle? Ce qui amène les questions suivantes. Après notre mort nous réincarnons-nous ou disparaissons-nous dans l'éther?

Je ne souhaite pas disparaître même pas après ma mort. Mais même si nous ne disparaissons pas, aurons-nous la même personnalité qu'avant de mourir? Pourrons-nous retrouver les gens que nous avons aimés?

Toutes ces questions se bousculent dans ma tête. Dans le doute, je préfère encore éviter que qui que se soit ne meurt mais je sais que cela sera impossible. Midgardsormr m'a bien prévenu que d'autres personnes mouront, d'autres sacrifices seront nécessaires.

D'ailleurs, devons-nous pleurer les êtres chers disparus ou attendre de les retrouver dans une autre vie?

Toutes ces considérations me donnent mal à la tête... Je n'aurais qu'à sauver toutes les personnes qui croiseront mon chemin et m'en remettre aux Douzes. J'ai encore de longues années devant moi avant de m'inquiéter de mon devenir après ma mort.


 

Aksa

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.