Bouc émissaire (épisode 4)

Episodes précédents :

Bouc émissaire (épisode 1)

Bouc émissaire (épisode 2)

Bouc émissaire (épisode 3)


Le capitaine saisit le pistolet accroché à sa ceinture et le pointa vers Aksa.

- Même sans toi pour me dire où elle est, je finirai par la retrouver. Elle ne peut pas se débrouiller seule et n’a pas dû aller bien loin.

Aksa ferma les yeux. L’un de ses bras était inutilisable, sa respiration douloureuse lui faisait penser qu’il avait probablement plusieurs côtes cassées et c’était sans compter les autres blessures internes qu’il devait avoir. Il ne pourrait pas se sortir de ce mauvais pas cette fois, Nymeia l’avait abandonné.

- Je suis désolé, murmura-t-il.

Le hyur l’entendit et éclata de rire. Un rire strident qui vrillait les tympans du miqo’te.

- Trop tard. Rappelle-toi dans ta prochaine vie qu’il ne faut pas se dresser contre Jehan Mörderwal !

Le silence s’abattit brusquement dans la pièce, suivit d’un bruit sourd. Aksa ouvrit les yeux doucement et suivit les regards stupéfaits des hommes de mains du capitaine. Une miqo’te aux longs cheveux flamboyants et tenant une dague dans chaque main trônait, imperturbable, à côté du corps inconscient du hyur.

Il la connaissait. Elle s’appelait V’kebbe et était un membre important de la guilde des surineurs, une spécialiste de l’infiltration. Rien de ce qui se passait dans la cité maritime n’échappait aux surineurs.

Les deux roegadyns reprirent leurs esprits en premier. Ils foncèrent vers la miqo’te qui réussit à se glisser derrière eux avec une agilité incroyable et leur entailla profondément les mollets. Ils s‘effondrèrent, ne pouvant plus supporter leur propre poids. La miqo’te sauta alors sur Logan, le plaqua au sol et pressa une dague sur sa gorge tandis que le sang de ses compères coulait sur sa peau.

- Bouge pas mon joli, à moins que tu veuilles que je te tranche la gorge.

Elle enfonça son genou dans l’estomac du hyurois pétrifié et lança un regard rapide vers Aksa.

- Aksa, dis-moi que tu vas bien.

- J’ai connu des jours meilleurrs.

- Tu peux te rrrelever ?

- Non, répondit-il dans un souffle douloureux.

Il toussa et de nouvelles gouttes de sang vinrent souiller le sol de pierre devant lui.

- Tiens bon, Jacke ne va pas tarrrder.

- Qui… Es-tu… venu me cherrcher ?

- Aksa ? Qu’est-ce que tu rrracontes ?

Les yeux dans le vague, le miqo’te arborait un sourire triste.

- Comme tu es crruel… Où que porte mon regard mes yeux n…

- Aksa, rrrestes avec moi ! Aksa !

Le miqo’te ne l’entendait déjà plus, il avait sombré dans l’inconscience.


Aksa

Episodes suivants :

Bouc émissaire (épisode 5)

 

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.