Arrivée à Ishgard (épopée 3.0)

 

 

La météo avait décidé de ne pas être de notre côté ce jour-là. Le blizzard nous a accompagné jusqu’aux portes de la Sainte Cité. Mauvais présage ? Peut-être pas. L’avenir n’est pas écrit et quoi qu’il puisse arriver nous sommes les seuls à pouvoir y faire quelque chose.

Les portes d’Ishgard se sont ouvertes pour nous laisser passer, non sans attirer les regards suspicieux des sentinelles. Aussitôt entrés dans la ville, nous avons pu constater que l’attaque des dravaniens avait laissé des stigmates un peu partout. Combien y avait-il eu d’innocents morts ou blessés ? Un seul est déjà inacceptable.

Comme Sire Haurchefant nous l’avait promis, le comte Edmont de Fortemps a réservé un accueil chaleureux à Alphinaud, Tataru et moi. J’aurais aimé pouvoir venir avec les autres héritiers mais malheureusement nous sommes sans nouvelles d’eux depuis l’incident d’Ul’dah. J’ai toujours ce pincement au cœur quand j’y pense.

Mais l’heure n’est pas à la nostalgie et je sais que dame Yugiri fait son possible pour les retrouver. Nous avons repoussé les dragons une première fois aux portes d’Ishgard même, mais nous savons qu’ils reviendront.

En attendant, nous devons nous familiariser avec la cité et ses habitants. A cette fin, le comte nous a proposé d’utiliser son manoir comme base d’opération. J’ai bien peur que nous n’ayons jamais assez de mots pour exprimer toute notre reconnaissance envers lui.


Aksa

Le Manoir d'Aksa a fait peau neuve sur un nouveau site plus beau et avec plus de fonctionnalitées.

Tous les futurs articles et textes seront mis en ligne là-bas.

Rejoignez-moi et continuez à me suivre.